Une belle voix de soprano puissante à la finesse insoupçonnée qui se nourrit autant de Wagner et de Ravel que du gospel. – FranceInfo Culture

Portrait

Aujourd’hui Révélation lyrique de l’année aux Victoires de la Musique Classique, la soprano Marie-Laure Garnier débute son parcours artistique en Guyane puis au CRR de Paris. En 2009, elle intègre la classe de chant lyrique de Malcolm Walker au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après un brillant Prix de chant, elle obtient un Diplôme d’Artiste Interprète ainsi qu’un Master de Musique de Chambre.

Marie-Laure Garnier, nommée Révélation lyrique ADAMI en 2013, est lauréate de plusieurs concours, notamment du Concours International de chant de Mâcon en 2014, de la Fondation Cziffra en 2015. Au Concours Nadia et Lili Boulanger 2017, la soprano remporte le prix de la Mélodie Française aux côtés de la pianiste Célia Oneto Bensaid, ainsi que le Grand Prix lors de la première édition du prestigieux Concours Voix des Outremer, en 2019. Elle est également nommée Lauréate de l’Académie Orsay-Royaumont et Lauréate HSBC du Festival lyrique d’Aix-en-Provence.

L’artiste, très prometteuse, se produit en récital sur des scènes prestigieuses telles que le Théâtre des Champs Elysées, la Philharmonie de Paris, le Capitole de Toulouse, le Festival de La Chaise Dieu, etc. À l’étranger, on la découvre à Oxford Lieder Festival, à l’Auditorium Reina Sofia à Madrid, à la Salle Bourgie de Montréal, au Wigmore Hall de Londres ou encore au Théâtre du Bolchoi à Moscou. La soprano s’est récemment faite entendre à la première édition du Festival Lyrique de la Caraïbes au Théâtre National de Santo-Domingo.

Lors de ses études, Marie-Laure Garnier s’était distinguée dans le rôle haut en couleurs de La Cantatrice dans Reigen de Philippe Boesmans au Conservatoire National de Paris. Et c’est au Théâtre du Capitole de Toulouse qu’elle fait ses débuts dans les rôles de  Gerhilde (Die Walküre, Wagner) Ygraine (Ariane et Barbe bleue, Dukas). Elle s’est récemment fait entendre dans la Cinquième servante (Elektra, Strauss).

Au disque, on découvre la soprano avec Le Promenoir des amants (Collection Académie Orsay-Royaumont) et Les Chants de l’âme d’Olivier Greif, parus chez le label B.Records, où les qualités vocales de l’artiste sont vivement saluées par la critique.

Répertoire

Soliste & Musique de chambre


Répertoire

Retrouvez les différents répertoires de Marie-Laure Garnier en cliquant ci-dessous :

Répertoire voix/piano

Répertoire voix/orchestre

Répertoire opéra

Duo avec Célia Oneto Bensaid, piano

Life is a Cabaret : récital autour des mélodies du XXe siècle inspirées par le jazz, le cabaret et le music-hall.

Les Anges musiciens : Les Negro Spirituals mis en miroir avec la musique sacrée de Messiaen et Poulenc.

Aurores boréales : les artistes traversent le 60e parallèle nord à la conquête des terres boréales dans un programme de mélodies de Jean Sibelius et Kaija Saariaho en suédois, finnois et français.
Suivre un lien ajouté manuellement

Médias

Vidéos

Suivre un lien ajouté manuellementSuivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement