Difficile de ne pas se laisser séduire par la palette ensoleillée de cette jeune pianiste, aussi enthousiaste dans son jeu que dans son approche de tous les répertoires. – Le Figaro

Portrait

La musique, une histoire qui se raconte

Baignée dans l’art dès son enfance, Célia Oneto Bensaid décide qu’elle racontera les histoires au piano. C’est donc au CNSM de Paris qu’elle obtient cinq prix : piano (Claire Désert), accompagnement (direction de chant avec Erika Guiomar, accompagnement vocal avec Anne Le Bozec et accompagnement au piano avec Jean-Frédéric Neuburger) et musique de chambre. Elle est lauréate de nombreux concours internationaux en solo et en musique de chambre (Piano Campus, Fondation Cziffra, concours Nadia et Lili Boulanger…).

Personnalité singulière et engagée, Célia choisit avec soin les répertoires qu’elle défend sur scène : musique américaine (avec notamment ses propres transcriptions), musique française, musique d’aujourd’hui et de compositrices tiennent une place importante dans ses programmes.

Suggestion de programmes

Récitals & Duos


Soliste
Retrouvez les différents répertoires de Célia Oneto Bensaid en cliquant ci-dessous :

Piano solo

Musique de chambre


Récitals

Metamorphosis : programme dédié aux cycles Miroirs de Ravel, Metamorphosis de Glass et à la pièce Number 1 de Camille Pépin.
Sospiro : programme autour de Liszt, Mozart et Ravel : des transcriptions de deux Requiem de Mozart (Confutatis & Lacrymosa) par Liszt, naturellement accompagné d’autres pièces des deux compositeurs. Enfin, des pièces de Ravel qui font écho à lécriture pianistique de Liszt.
Femmes de légendes : programme dédié aux compositrices françaises Marie Jaëll, Mel Bonis et Camille Pépin.
American Touches : son premier album sur la musique américaine de Gershwin et Bernstein.


Duo avec la soprano Marie-Laure Garnier

Life is a Cabaret : récital autour des mélodies du XXe siècle inspirées par le jazz, le cabaret et le music-hall.
Les Anges musiciens : Les Negro Spirituals mis en miroir avec la musique sacrée de Messiaen et Poulenc.
Aurores boréales : les artistes traversent le 60parallèle nord à la conquête des terres boréales dans un programme de mélodies de Jean Sibelius et Kaija Saariaho en suédois, finnois et français.
Suivre un lien ajouté manuellement

Médias

Vidéos

Suivre un lien ajouté manuellementSuivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement
Suivre un lien ajouté manuellement